dŽbut a des types dÕanima

 

Attention : PEUT æTRE LONG Ë CHARGER

 

***

 

Les SEDUCTRICES ou les "NŽes sous le signe d'APHRODITE"

 

  Elles encombrent notre univers visuel. A celˆ, une raison : elles sont l'incarnation du sentiment dont les fils innombrables et bariolŽs ravissent la conscience de l'homme et de la femme.

 

La sŽductrice se rencontre autant chez l'Žpouse que chez la mre ou la fille ou la fiancŽe ou la gardienne.

 

Lˆ encore, il ne s'agit que d'une facette de l'anima, mais non des moindres !

 

La sŽductrice est aussi l'inspiratrice de l'homme qui, sans elle, ne serait qu'un froid mental. Elle lui fait accŽder, ˆ son corps dŽfendant bien souvent, ˆ l'univers de l'inconscient qu'il redoute tant.

 

Il y a trois styles de sŽductrices, Žvolutifs ; et trois autres "noirs", involutifs.

 

Les sŽductrices ont comme archŽtype APHRODITE-VENUS qu'on dit de la plus sŽduisante beautŽ et symbolisant les forces irrŽpressibles de la fŽconditŽ, non dans leurs fruits, mais dans le dŽsir passionnŽ qu'elles allument chez les vivants.

 

On dit qu'elle Žgare mme la RAISON de ZEUS, le plus grand des dieux.

 

 

15 SEDUCTRICE Charnelle [P]

 

           Elle symbolise l'aspect physique attractif et harmonieux, la sexualitŽ Žpanouie et pure de tout "avilissement" [1].

  C'est cependant une sŽductrice qui manque de sentiments, sans en tre totalement dŽpourvue. Cette sŽductrice charnelle suscite l'amour-appŽtit, c'est-ˆ-dire cette forme d'aviditŽ pour une complŽmentaritŽ physique, d'une image de soi positive, existentielle. Cette image renvoyŽe nous dit que nous sommes : bon, dŽvouŽ, attentionnŽ, intelligent, fort, ... Cet amour, bien que fruste, n'est pas pris ici dans un sens de rŽgression, mais comme pouvant conduire ˆ l'Žtape suivante (symbolisŽe par l'image 17 : SEDUCTRICE sentiment).

Elle a un c™tŽ sportive et saine, sans tomber dans l'aspect "mec", (ˆ moins d'tre associŽe secondairement ˆ l'image 12 Fille amazone ).

 

SYNONYMES : amante plaisir, un "bel animal", beautŽ plastique, ve-chair, amante charnelle, ..........................

CARACTƒRISTIQUES : instinct sexuel, amour charnel, sensualitŽ, amour-appŽtit ; Collaboration

MOT-CLƒ de communication proposŽ : INSTINCTIVE.

 

 

 

 

Et sa contre-partie nŽgative

16 SEDUCTRICE ProstituŽe [P] -

 

 

  C'est l'aspect sentimental de la Femme tout entier dominŽ par la sexualitŽ et le plaisir charnel. C'est le symbole d'un amour physique, Žgocentrique, vŽnal. Les facettes de la prostituŽe sont multiples : horribles, la "fille d'abattage", ou supportables, voire attractives en apparence ; elles sont dissimulŽes derrire un statut respectable (employŽe, cadre, Žpouse, ...) ou se montre sur les trottoirs, dans les bars, etc. La sŽductrice-prostituŽe symbolise par essence la revanche de l'homme sur la femme... celle ou celles qui l'ont fait tant souffrir et dont il ne parvient pas ˆ se libŽrer, tellement les cha”nes du passŽ sont pesantes. C'est un symbole fort.

Elle "est le bouc Žmissaire; l'homme se dŽlivre sur elle de sa turpitude et il la renie" (Simone de Beauvoir).

Cette image symbolise toutes les tentations, tous les interdits, tous les complexes touchant au domaine de la sexualitŽ. Le degrŽ du problme peut tre infime ou trs important selon la problŽmatique envisagŽe (et les autres image-symboles qui seront associŽs [2] ).

 

 

PORTRAIT COMPOSƒ. En particulier, lorsque cette image est associŽe avec les images : 28 GARDIENNE DE L'AMANTE IDEALE, et 30 GARDIENNE NOIRE - Mauvais gŽnie. Le c™tŽ physique et Žgo•ste est particulirement prononcŽ si, en plus, y sont associŽes les images 32 FIANCEE NOIRE - Ange venimeux, et 34 GARDIENNE DE L'ANGE IDEAL, l'ensemble peut symboliser les turpitudes et les perversions sexuelles.

L'origine du problme peut tre ŽclairŽ en particulier par le r™le jouŽ par la mre dans l'enfance. Les images 2, 4 et 6 des Mres : nauvaise, lŽgre et castratrice, donneront un Žclairage sur le complexe sous-jacent.

 

 

SYNONYMES     le vocabulaire est trop riche pour figurer ici !ÉÉÉ

CARACTƒRISTIQUES : nymphomanie, insatiabilitŽ ; incontinence sexuelle ; IntolŽrance, . . . . . . . . . . . . . . . .

Mot-clŽ de communication proposŽ : VƒNALE ; MatŽrialiste

 

 

17 SEDUCTRICE Sentiments [S]

  Corps et sentiments sont Žtroitement unis dans cette sŽductrice qui fait vibrer avant tout les "cordes sensibles" de l'Žmotion. Les notes qui en sortent sont suaves, harmonieuses, ravissantes. C'est la sŽductrice parfaite qui inspire des passions Žlevantes, exemptes de tout avilissement. Mais ce n'est pas la Femme idŽalisŽe : la SŽductrice-sentiments est bien en chair, bien rŽelle. Elle fait na”tre l' amour-bienveillant, celui qui est attentif ˆ l'autre, qui ma”trise les aviditŽs grossires, qui Žtablit des rapports Žquitables entre les tres. C'est le c™tŽ coeur, avec tout ce qu'il a de gŽnŽreux, de l'anima. Cette sŽductrice s'est donnŽe ˆ un homme, sans partage. C'est l'aspect de la relation sentimentale les liant qui est prŽpondŽrant et non le lien social du mariage. L'un n'excluant pas l'autre cependant. Elle symbolise l'amour- tendresse.

Elle a tous les attributs de la fŽminitŽ : mouvements du corps et du visage arrondis, chevelure, bouche gŽnŽreuse sans tre avide, voix, regard, manires, etc.

 

SYNONYMES : amante-dŽsir, amante-sourire, rayon de soleil, amante-tendresse,

CARACTƒRISTIQUES : amour-tendresse, amour-bienveillant naissant,. . .

MOT-CLƒ de communication proposŽ : ATTACHANTE

 

 

 

 

 

Et sa contre-partie nŽgative

18 SEDUCTRICE Maitresse [s] -

 

 

           Cette sŽductrice porte bien son nom, dans un sens pŽjoratif : c'est celle qui domine l'homme dans un but Žgo•ste. L'aspect sentimental de la relation est essentiel. L'aspect social n'existe pas ; la ma”tresse vit dans l'ombre, est cachŽe. Si les autres ont connaissance de cette relation, alors Žclate le scandale. Mme ˆ notre Žpoque de moeurs dits "libres", cette sŽductrice-ma”tresse n'est pas acceptŽe.

Cette sŽductrice-ma”tresse est noyŽe dans un ocŽan de mirages trompeurs.

 

PORTRAIT COMPOSƒ. L'aspect sensuel est un prolongement normal au jeu sentimental. Mais si cette image est associŽe ˆ l'image 16 SŽductrice-prostituŽe, cela dŽnote un fort penchant pour la chair. Cette ma”tresse est plus guidŽe par ses Žmotions, son aviditŽ que par l'argent qui caractŽrise la SŽductrice-courtisane dans une certaine mesure (image 20) et surtout la SŽductrice-prostituŽe (image 16). Les bijoux, autre forme plus symbolique et plus sensuel de l'argent, l'attirent prŽfŽrentiellement.

 

 

SYNONYMES : sangsue, concubine ...................................

CARACTƒRISTIQUES : Žgo•sme, incontinence astrale (projections affectives compulsives sur un "objet" sexuel ou non), ..........................

Mot-clŽ de communication proposŽ : ƒGOCENTRIQUE.

 

 

 

 

19 SEDUCTRICE Platonique [M]

 

           La tendance ˆ la masculinisation des femmes, particulirement vive ˆ notre Žpoque, se retrouve dans cette amante platonique. Elle a un physique agrŽable, des sentiments dŽlicats et brille par son esprit. C'est une "femme de tte" qui a du coeur. Elle renvoie ˆ l'homme une image de son anima plus paradoxale que ne le fait par exemple la SŽductrice-sentiments : cet anima semble tre "ˆ la frange de l 'animus" tout en ayant les atours du sexe dit faible.

Cette anima serait un peu comme une lampe qui diffuse une lumire douce et qui, par moment, aurait des sautes de tension et s'Žteindrait presque. Selon le moment, cette SŽductrice-platonique va inspirer un amour-bienveillant qui pourra tre teintŽ d'amour-adorant c'est-ˆ-dire d'un amour un peu idŽaliste et irrŽel.

Cette sŽductrice attire, mais pas par l'aspect sexuel, mme s'il peut tre prŽsent aux moments opportuns.

La SŽductrice platonique est peut-tre le prŽmisse concret, non idŽalisŽ, de la FEMME DE DEMAIN ? (É En particulier si cette image est associŽe ˆ la image 27 AMANTE IDEALE).

 

 

 

SYNONYMES     amante B.c.B.g. , ....................................................

CARACTƒRISTIQUES : amour-bienveillant, amour-attention, amitiŽ, ...................

MOT-CLƒ de communication proposŽ : BIENVEILLANTE.

 

 

Et sa contre-partie nŽgative

20 SEDUCTRICE Courtisanne [M] -

 

             

           Elle symbolise la perversion des sentiments mis au profit d'un gain Žgoiste et matŽriel comme l'argent. La courtisane rentre dans un systme social bien plus ŽlaborŽ, contrairement ˆ la Ma”tresse, avec ses codes, sa hiŽrarchie comme dans les harems. C'est la "fille de Madame Claude" dans sa version prostituŽe de luxe, ou la "SŽductrice intrigante de bonne famille" dans sa version femme du monde ou "femme de mauvaise vie d'un rang social ŽlevŽ". Les aspects social, intellectuel, froideur des sentiments sont prŽdominants. C'est la femme qui gre son existence, ses charmes, comme un chef d'entreprise. A coup sžr, elle a pris le mauvais chemin de l'Žmancipation. Elle tue en elle ce qui la faisait femme, bien plus sžrement que la SŽductrice-prostituŽe (image 14) ou la SŽductrice-ma”tresse (image 18). Le proverbe plus on monte, plus dure sera la chute se vŽrifie bien dans le cas de cette courtisanne.

 

PORTRAIT COMPOSƒ. AssociŽe ˆ une autre image, elle peut symboliser l'envie, la jalousie, deux sentiments particulirement communs dans les harems si l'on en croit les romans.

 

SYNONYMES : concubine, call-girl, fille de luxe, ÉÉ

CARACTƒRISTIQUES     intŽrt, Žgocentrise, domination, envie, jalousie, incontinence fantasmŽeÉÉ

Mot-clŽ de communication proposŽ : CALCULƒE.

 

***

 

  Ces six sŽductrices dans la dualitŽ positif - nŽgatif, illustrent les trois Žtapes de la conscience : physique - sentimental - mental de l'anima vibrant d'un cortge de sentiments multicolores. AssociŽes ˆ leurs gardiennes sous ses deux aspects : idŽal ou gardiennes du seuil (images 27 et 28), elles sont potentialisŽes. (Voir plus loin la signification des image-symboles majeurs : 27 AMANTE IDEALE et 28 GARDIENNE DE L'AMANTE IDEALE).

 

 

***

 

 

Les EPOUSES ou Femmes reliŽes ˆ un animus.

  Elles symbolisent l'aspect de l'anima arrivŽ ˆ maturitŽ dans l'Žtat actuel de la civilisation.

Elles sont la somme physique - sentimentale - mentale, des aspects de la Femme. L'aspect mental n'est pas aussi prononcŽ qu'aux niveaux suivants (de Gardienne - FiancŽe – Ange), mais il est en revanche plus concret. En particulier, chez 1'EPOUSE Sociale (et chez sa synthse : 1 AMANTE IDEALE). L'EPOUSE est la fille devenue femme, la sŽductrice qui s'est fiancŽe puis mariŽe ˆ l'homme, la future mre ou la mre, la gardienne du possible foyer. Les potentialitŽs de la jeune femme se sont donc concrŽtisŽes.

  Il y a trois stades (Physique, Sentimental, Mental) d'Žpouses, Žvolutifs, et trois autres "noirs" involutifs. Les Žpouses ont comme archŽtype PERSEPHONE. Cette dŽesse de la fŽconditŽ sŽjournait trois saisons sur terre et une en enfer. Elle porte en elle la facultŽ de faire descendre les ‰mes dans la chair. Dans les mythes d'Eleusis, elle pouvait symboliser le candidat ˆ l'initiation, qui passe par la mort pour rena”tre; par les Enfers, pour accŽder au Ciel. Elle est ˆ la frontire de l'individuel et du collectif, du non-socialisŽ et du socialisŽ.

 

 

 

21 EPOUSE Foyer [P]

 

                                             

C'est l'Žpouse vue sous son aspect corporel et sous l'aspect de ses occupations matŽrielles quotidiennes : entretien de la maison, alimentation, Il n'y a aucune connotation pŽjorative de "domestique", "esclave", "femme objet". C'est l'aspect physique bien intŽgrŽ et bien pris en charge comme tout travail nŽcessaire pour vivre. Par 1'accomplissament normal et harmonieux de ces t‰ches matŽrielles, la Femme participe, ˆ ce niveau, ˆ l'Harmonie universelle et peut assumer ses autres r™les. L'Žpoux peut y retrouver un aspect de la mre nourricire et protectrice, en particulier si ce symbole est associŽe ˆ la image 3 Mre protectrice, ou ˆ l'image 1 Mre gŽnitrice (et nourricire). C'est un symbole importante et sans "histoire".

 

SYNONYMES : Epouse-plaisir, Epouse-mre, ...........................................................

CARACTƒRISTIQUES : persŽvŽrance, effort, introversion, dŽvouement, .....................

MOT-CLƒ de communication proposŽ : HUMBLE.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et sa contre-partie nŽgative

22 EPOUSE Popote [p] -

 

 

           C'est une caricature de l'Žpouse physique. C'est cette femme mŽnagre-ˆ-tout-faire qui s'Žtale dans bien des publicitŽs pour aliments, produits d'entretien, appareils Žlectro-mŽnagers, etc... et que dŽnoncent psychologues et mouvements fŽministes. On peut s'interroger pourquoi les publicitaires font encore appel ˆ elles? Quelles sont les gratifications inconscientes et pas toujours positives que bien des femmes contemporaines trouvent en les contemplant, c'est-ˆ-dire en se regardant elles-mmes comme dans un miroir ? Les devoirs du foyer, centre d'intŽrt exclusif de cette Žpouse, dŽpassent bien entendu la simple "bouillie" (sens premier de popotte). Cette Žpouse popote est trop centrŽe sur les choses physiques, au dŽtriment du sentiment et du mental ... qu'elle semble abandonner ˆ d'autres. Elle a abdiquŽ sa plŽnitude de Femme pour n'tre qu'une domestique, et ˆ l'extrme limite, la souillon Peau d'Ane lorsqu'elle s'est enfuie du palais. Sa sexualitŽ est monotone, laborieuse et peu engageante.

 

SYNONYMES : Žpouse-matire, Žpouse-domestique, ...................................

CARACTƒRISTIQUES : ŽtriquŽe, "ratiocinŽ", petitesse, lourdeur,

Mot-clŽ de communication proposŽ : ETRIQUƒE.

 

 

 

 

 

 

23 EPOUSE Aimante [S]

 

           Elle symbolise une subtile HARMONIE du physique, des sentiments et du mental. C'est l'Žpouse jeune et belle, pleine de tendresse et d'affection, ma”tresse d'elle-mme et attentive aux autres, que ce soit son Žpoux, ses amis ou ses jeunes enfants dŽjˆ bien poussŽs. L'Žpouse-amante n'est pas dominŽe par ses sentiments, mais en revanche sait faire na”tre chez 1' homme une flamme qui les Žlve tous les deux. Elle est l'Žpouse parfaite mais non idŽalisŽe ; l'Žpouse avec laquelle il fait bon vivre. Les rapports de force si frŽquents entre l'homme et la femme n'ont pas cours avec elle.

C'est un symbole FORT et sans "histoire".

 

SYNONYMES : Žpouse-coeur, Žpouse-sentiments, Žpouse-sourire, Žpouse-complice, femme artiste, .....................

CARACTƒRISTIQUES : douceur du foyer, tendresse, ...........................

Mot-clŽ de communication proposŽ : ƒPANOUIE.

 

 

 

 

 

 

 

Et sa contre-partie nŽgative

24 EPOUSE Etouffante [S] -

 

  Elle symbolise l'irrationnel, l'Žmotionnel, Žtouffants, envahissants comme des liserons le psychisme de l'homme. Cette Žpouse ne laisse aucune libertŽ ˆ son Žpoux qui va "mourir" ŽtouffŽ sur le plan psychologique, si son empire se poursuit assez longtemps. Elle utilise inconsciemment toutes les armes pour gagner : culpabilisation, apitoiement, sŽduction, Le non dit est chez elle plus important que la parole car elle est plongŽe dans le plan sentimental. Il est presque impossible ˆ l'homme de lutter avec elle et il n'aura jamais le dernier mot. C'est une Žpouse plus emasculante encore que la virago.

  Pourquoi l'homme l'a-t-il choisi comme Žpouse ? Quelle image de son anima lui renvoie-t-elle ?

Il peut s'agir d'un conflit non rŽsolu avec l'image de la mre.

 

PORTRAIT COMPOSƒ. (Une des trois images des mres nŽgatives (2, 4 et 6) pourra donner peut-tre un dŽbut d'Žclaircissement).

 

SYNONYMES : Žpouse-briseuses, Žpouse-enveloppante, Žpouse vampire, .....................

CARACTƒRISTIQUES : hypocondrie, "humeurs", ........................

Mot-clŽ de communication proposŽ : ƒTOUFFANTE.

 

 

 

 

25 EPOUSE Sociale [M]

 

  Tout en Žtant "trs bien comme il faut", cette Žpouse sociale est moins sŽduisante que la prŽcŽdente, 1'Epouse amante. Le mental est ici dominant, avec une implication de cette femme dans toutes sortes d'activitŽs sociales qu'elle mne de main de "maitre". Si elle Žtait dans le mme domaine que son Žpoux, elle pourrait entrer en compŽtition positive et stimulante avec lui. Elle symbolise une anima ˆ la frange de l'animus, mais de faon plus nette et prŽcise que l'amante platonique, car ses relations avec l'environnement sont mieux dŽfinies et codifiŽes, ce qui n'Žtait pas tout ˆ fait le cas des relations amoureuses de l'amante platonique.

Cette image peut symboliser le mariage de raison, sans connotation pŽjorative.

 

PORTRAIT COMPOSƒ. Cette image en association avec l'image 5 Mre Žducatrice, par exemple, va symboliser une distanciation des sentiments.

SYNONYMES : Žpouse platonique, Žpouse B.c.B.g., femme savante, femme de lettre, .............................

CARACTƒRISTIQUES : discipline, extraversion, sophistication ; SŽrŽnitŽ, .........................

MOT-CLƒ de communication proposŽ : SOPHISTIQUƒE.

 

 

 

 

 

 

Et sa contre-partie nŽgative

26 EPOUSE Virago [M] -

 

  Ethymologiquement, une virago est une "femme qui a le courage d'un homme", son allure est masculine, ses manires sont rudes et autoritaires. Elle est une Žpouse sociale "sur-virilisŽe", qui a pris le "mauvais chemin".

Ce type d'Žpouse poussŽ ˆ l'extrme, nous avons la mŽchante femme, la Furie, la MŽgre comme celle dŽpeinte par Shakespeare et si bien jouŽe par Elizabeth Taylor dans le film du mme nom (et qui sait revenir sur le bon chemin).

Elle symbolise la domination de l'homme par la femme au moyen d'un mental puissant et d'une volontŽ de fer.

 

  Elle est cependant moins dangereuse que l'Epouse Žtouffante car l'homme, mme s'il ne peut en venir ˆ bout, se trouve sur un terrain de combat plus familier : le verbe.

N'ayant pas la rigueur et la ma”trise de ses armes, 1'Epouse virago tourne en rond et dŽvale une spirale qui la mne ˆ l'Žchec : Žchec de son combat, Žchec de sa fŽminitŽ.

 

SYNONYMES : mŽgre, furie, jupe-culotte, Žpouse vindicative, matrone, Žpouse-venin, ..........................

CARACTƒRISTIQUES : hystŽrie, agressivitŽ, virilitŽ ; DŽsordre ŽmotionnelleÉ

Mot-clŽ de communication proposŽ : DOMINATRICE

 

 

***

 

  Ces six Žpouses, duelles, positives ou nŽgatives, bonnes ou "noires", illustrent trois Žtapes de la conscience : physique, sentimental, mental, de l'anima reliŽ ˆ un animus.

 

Suite c des types

*

 

 

 Retour au PLAN

 

 



[1] Les relations sexuelles avant mariage sont fortement influencŽes par la civilisation, le pays, l'Žpoque, l'Žthique personnelle, la religion, la psychanalyse, et particulirement les mŽdia qui conditionnent l'opinion avec des fausses normes, etcÉ L' EPOUSE Foyer correspond mieux ˆ ces relations sexuelles harmonieuses, mais si elles sont vŽcues sans tension, sans notion de culpabilitŽ, elles peuvent tre symbolisŽes par la SEDUCTRICE Charnelle. Si une ombre la teinte de pŽchŽ, alors une facette de la SEDUCTRICE ProstituŽe lui est reliŽe.

[2] Bien que cette batterie d'image n'envisage pas les perversions, c'est ˆ ce stade que peuvent se rencontrer toutes les perversions liŽes ˆ la peur et au sexe : fŽtichismes, exhibitionnisme, voyeurisme, auto-Žrotisme, tribalisme sexuel,É